Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Dec

NORVEGE EN VELO

Publié par Laurent  - Catégories :  #NORVEGE A VELO

123 FERRY DE BALLESTRAND (Copier)

De la pluie , de la pluie , de la pluie ...Voila ce que l'on nous promettait ! Et bien ... Ce fut le cas ! Mais pas que !

Nous avons surtout affronté des côtes (beaucoup de côtes), une humidité qui ne vint pas que du ciel, quelques rayons de soleil (en tout 4 heures à pédaler en simple tee-shirt), mais que ce fut beau ! Majestueux ! Dépaysant. 

Au final c'est un peu de plus de 900 km que nous avons parcourus sur les routes de Norvège entre Tronheim et Bergen, entre les tunnels et les Fjords, entre les campings et quelques bivouacs .

     Pas d'accotement sur les routes de Norvège pour nous autres cyclistes (sauf dans les villes et villages), mais une remarquable prudence des conducteurs qui s'écartent largement devant les escargots que nous sommes.

La vie est chère et pour 30 euros de courses voila ce que l'on

a : 1 Pain, 1 plaque de chocolat , 1 paquet de chips, 1 bouteille de soda, 2 boites de gateaux , 4 pommes ... 

 

Voici résumé ici le  parcours

 

Lundi 30 juillet 2012 : Trondheim -Vormstad via Orkang, 80 km sous la pluie , la grosse pluie. Le GPS nous fait sortir sans encombres de la ville, ça commence à monter dès le début et ce n'est qu'un début. Nous croisons beaucoup de cyclos. La pluie cessera une fois au camping ...

Mardi 31 juillet : Vormstad - Baeverfjord : 84 km : campagne puis Fjords et donc ... côtes dur dur. Un peu de forêts, un peu de champs, c'est vallonné et on souffre en musique. Au fond du Fjord à Surnadal la côte est montrueuse mais le plateau qui suit est très beau, c'est ici que commence vraiment notre parcours au sein des fjords : côtes et descentes vont se succéder sur 900 km .

Mercredi 1 aout : Baeverflord - Molde: 100km : Une journée de Titan, par les côtes montées , par le temps qui passe du soleil à la pluie et par le vent qui nous secouera tout l'aprés midi .

Jeudi 2 aout : Molde - Alesund via Vestnes. On croyait prendre un ferry pour Alesund, il ne va qu'a Vestnes ... Avons nous mal compris, y a t'il seulement un ferry pour Alesund ? Nous ne le saurons pas, mais nous serons bon pour un périple bien plus long que prévu ... Nous longeons le fjord , c'est maginfique, ça aide à supporter les dénivelés ;-)

Vendredi 3 aout : Alesund : repos et visite sous le soleil !! Une journée de pause sous un beau soleil à jouer les touristes, à marcher (aïe les muscles), à faire des photos !

    

Samedi 4 aout : Alesund - Stranda via Sykklyven : 65 km . Réveil sous la pluie, ferry cotier tout petit mais gratuit (car le ticketman n'est pas là), la route pas trop difficile au début devient très hardue sur des km avant de descendre à fond jusqu'au ferry où nous campons, nous méfiant de ce qu'il y a de l'autre côté. Le village est mort, pas âme qui vive ...

Dimanche 5 aout : Stranda - Geiranger : 38 km. Départ sous la pluie, le brouillard, 100 % d'humidité ! On récupère la Route des Trolls pour Geiranger et là .. . tout bascule : 20 km de côte avant de parvenir à la descente sous le soleil . Geiranger nous accueille et nous jouons les touristes. Peu de km mais quels km ....

55 FJORD GEIRANGER 2 (Copier)

Lundi 6 aout : Geiranger - Lote via Hellesylt en ferry 78 km. Départ en ferry pour Hellesylt, nous en profitons pour visiter le fjord superbe de Geiranger. Puis route de plus en plus belle, avec peu de monde et du soleil. Nous esquivons les tunnels par des itinéraires buccoliques, mais le dernier de 3 km et en côte nous épuisera.

Mardi 7 aout : Lote - Sandane - Storebru: 85 km. Réveil sans la pluie, mais temps couvert, route qui monte : la routine quoi! Puis nous prenons une route conseillée aux vélos pour Bergen, de plus en plus petite, elle est agréable. Nous stoppons dans un camping étrange ou personne ne nous accueille et où nous ne paierons pas ...

Mercredi 8 aout : Storebru - Floro : 34 km. demi journée, visite de la ville (pas grand chose à voir). Il fait froid , puis il pleut .. On visite surtout l'office de tourisme pour les cartes et internet .

Jeudi 9 aout : Floro - Forde : 77 km. Le ferry qui part de Floro part à 15 h ?? Bien trop tard pour nous ... Nous reprenons la même route que la veille sous un ciel chargé ... A un moment le tunnel de 6 km nous est interdit nous obligeant à prendre un détour de 20 km de route de montagne, sous la pluie et dans le froid ... La douche au camping de Forde n'est pas du luxe! 

Vendredi 10 aout : Forde - Hov (un peu avant Ballestrand) 51 km. Reveil sous la pluie, réveil musculaire en douceur mais ça ne dure pas ... Ca monte violent et longtemps. La descente qui suit est flippante sous la pluie et bien entendu ça remonte et il fait froid. Nous stoppons au camping et prenons une hytter (cabane confortable) pour faire sécher et nous rechauffer .

47 LAURENT ROUTE ET BROUILLARD (Copier)

Samedi 11 aout : Hov - Ballestrand puis Ferry pour Lavik .57 km . Réveil sous le soleil ! On retrouve notre côte et ça monte par palliers bien raides jusqu'a 700 m, la vision en haut est féérique avec lac de montagne, petite route presque plate, soleil et quelques neiges éternelles. Puis énorme descente à 8 % sur 10 km pour rejoindre Ballestrand et prendre le ferry. A Lavik pas de camping alors bivouac.

Dimanche 12 aout : Lavik - 40 km avant Bergen. 78 km.  Nous suivons une route pour vélo qui monte parfois très violemment mais qui nous fait éviter la E39, la grosse route chargée. En fin de journée nous demandons où planter la tente ; un sympathique norvégien nous guide en voiture jusqu'a un terrain isolé au bord de l'eau : pour une nuit pas de problème nous dit il ....il y a meme des toilettes !

Lundi 13 aout : ----> BERGEN ! Route sous le soleil, chargée, des ponts, un GPS qui ne sait plus où nous guider pour nous emmerder, on longe la grosse route par les voies cyclables et finissons au camping de Bergen. Le reste est un noeud d'autoroutes et de travaux. Nous passerons quelques jours à visiter la ville et ... Sous le soleil !!! 

112 BERGEN PANO (Copier)

En conclusion : Voyage difficile à cause du relief, mais magnifique ! Norvégiens discrets, vie très chère, routes sûres , tunnels flippants (surtout ceux en côtes), météo très changeante .

Ne pas se fier au nombre de km à faire mais aux dénivelés qu'il y a devant vous. Préférer le bivouac aux campings souvent pas terribles (sanitaires) et aux douches (très) souvent payantes. Prévoir tout en mode étanche !

et .... emmener une canne à pêche ;-) ( comme ce cyclo allemand croisé sur notre route ) .

 

NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO
NORVEGE EN VELO

À propos

Voyages en Vélo .